Se marier ou vivre ensemble ?

Ma petite amie et moi nous fréquentons sérieusement. Puisque nous planifions de nous marier dans un peu plus d’un an, à la fin de nos études universitaires, nous en sommes à considérer les avantages de vivre ensemble avant notre mariage. Cela nous aiderait à épargner de l’argent, à mieux nous connaître, et nous permettrait de renforcer notre engagement mutuel. Certains de nos amis nous disent qu’une telle décision ne serait pas sage. Qu’en pensez-vous ?

Vivre ensemble sans avoir officialisé un contrat de mariage peut sembler pratique, particulièrement si un engagement mutuel à se marier plus tard existe.

Cependant, il y a de nombreux désavantages. Demandez à votre amie ce qu’elle ressent vraiment face à cette idée. La plupart des femmes envisagent la cohabitation avec une certaine appréhension. Elles la voient comme transitoire, instable, incertaine. Avec raison, elles préfèrent de beaucoup la sécurité du mariage depuis le premier jour. Des comparaisons montrent que les femmes vivant avec leur petit ami souffrent plus d’insatisfaction et de dépression que les femmes mariées.

Plusieurs études révèlent une plus grande incidence de violence familiale envers les femmes et les enfants lorsqu’il n’y a pas eu de mariage légal. En outre, les couples ayant cohabité lors de leurs fréquentations réduisent plus leur niveau de satisfaction au cours des premières années de mariage que ceux qui se sont mariés avant de vivre ensemble. Cette découverte provient d’une étude pilote conduite au Canada par Robert Watson dans les années 1980. Des résultats semblables ont été obtenus dans d’autres études similaires faites ailleurs. David Olsen, de l’université du Minnesota, le chercheur peut-être le plus actif dans ce domaine, mène des études continues impliquant plus de 20 000 couples fiancés et mariés. Ces études montrent invariablement que les couples qui vivent séparément avant le mariage ont le plus haut degré de satisfaction après le mariage. En même temps, les études montrent aussi que les couples qui cohabitent avant le mariage ont le degré le plus bas de satisfaction.

Un mariage en bonne et due forme comporte plusieurs avantages. En voici quelques-uns.

1. Une relation matrimoniale crée un engagement public et privé, tout comme de grandes attentes dans le couple, ce qui conduit à une relation plus stable.

2. Quand des crises surviennent, les partenaires mariés montrent un degré particulièrement élevé d’énergie et de volonté pour résoudre le conflit, parce que le mariage est vu comme un engagement stable.

3. La rupture du mariage est habituellement considérée comme dernier recours, tandis que briser une cohabitation est beaucoup plus facile (environ la moitié des couples qui vivent ensemble sans être mariés se séparent). Ce fait est particulièrement significatif pour les couples chrétiens qui considèrent le mariage comme un engagement pour la vie.

4. Le mariage est respecté universellement, tandis que la cohabitation entraîne souvent une tare sociale. La majorité des familles et des sociétés s’attendent à ce qu’un couple engagé se marie. La cohabitation occasionne le détachement de la famille et beaucoup de chagrin aux parents, aux frères et sœurs, et autre parenté.

5. Lorsqu’un mariage éclate, la loi intervient en faveur des enfants et de l’épouse. Quant aux couples qui vivent ensemble, les promesses verbales ou arrangements antérieurs sont habituellement sans importance.

Si vous et votre petite amie êtes des chrétiens qui croient à la Bible, vous devriez tenir compte de la vision élevée que Dieu a du mariage depuis le commencement. Jésus lui-même a opéré son premier miracle lors d’un mariage à Cana, célébrant l’institution du mariage et y apposant son sceau. En dépit des avantages apparents à court terme de la cohabitation, cette dernière n’est en réalité qu’un pauvre substitut du mariage entre un homme et une femme qui s’aiment vraiment, et qui restent chastes jusqu’à ce qu’ils prononcent leurs vœux devant Dieu, en présence de la famille et des amis. Vous ne le regretterez jamais.

Julian et Annette Melgosa sont les auteurs du livre To Couples (Madrid : Safeliz, 2004). Dr. Melgosa est doyen de l’École d’éducation et de psychologie à Walla Walla College. Sa femme Annette est bibliothécaire au même endroit, College Place, Washington, États-Unis. Courriel de Julian : melgju@wwc.edu. Courriel d’Annette : melgan@wwc.edu.